L' association Mada-Challenge a vu le jour à Misery dans le canton de Fribourg en Suisse au mois de Janvier 2017. 

 

 Son but général est d'apporter une aide à Madagascar, notamment à un secteur de Sud-Est de la grande île.  


Pourquoi Mada-Challenge? 

 

Madagascar malgré la richesse de son sol et de son environnement, est un des pays les plus pauvres au monde.

Le manque d'infrastructures,  l'instabilité politique, la corruption, les intérêts privés entre autres raisons, font que près de 70% de la population Malgache vie en dessous du seuil de pauvreté et environ la moitié des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition.

Selon l'UNICEF moins de 1O% des quelques 2 millions d'enfants âgés de 3 à 6 ans ont accès aux classes préscolaires publiques. Cela signifie que le plus souvent les enfants ne sont pas  prêts pour l'école primaire et par conséquent, ils sont nombreux à abandonner dès les premières années.

En effet, sur 10 enfants qui commencent leurs études primaires, seulement 3 en moyenne parviennent à suivre la totalité de leur cycle primaire...

On peut voir que cette situation est d'autant plus critique dans les zones rurales reculées.

 La cause essentielle semble être la situation matérielle des parents.

Il est fréquent que les ressources familiales ne soient pas suffisantes pour nourrir et encore moins équiper leurs enfants.

Dans les pires situations les enfants sont même amenés à travailler pour aider leur famille. 

Par ailleurs, les structures scolaires du pays manquent souvent d'équipement. 

Les enfants étant les acteurs de demain, il faut les aider à acquérir les moyens qui leur permettront de se faire une place dans la société et de faire avancer leur pays.

Il faut donner à ces enfants les moyens d'exploiter les richesses de leur pays à bon escient. 

Mada-Challenge se veut être un acteur dans les aides à apporter aux enfants et familles de la Grande île, mais aussi à des collectivités locales, institutions publiques ou privées qui font fonctionner le pays. 

 

Un DEFI avec l'aide de toutes et tous.